association antinucléaire genevoise    logo
Accueil du siteJournalEdito
Dernière mise à jour :
mercredi 13 décembre 2017
Statistiques éditoriales :
437 Articles
2 Brèves
1 Site Web
3 Auteurs

Statistiques des visites :
0 aujourd'hui
578 hier
1062422 depuis le début
   
Journal par No :
No 55, décembre 2000
Auteurs :
Philippe Gobet
No 55, décembre 2000
Publié le lundi 1er octobre 2007

Victoire par 1 à 1 !

C’est l’étrange titre que l’on pourrait proposer si on analysait l’actualité antinucléaire, européenne, suisse et même genevoise. En effet, de grands succès ont été annoncés dans les médias (abandon du nucléaire en Allemagne, en Suisse, etc), annonces qui ont cependant été suivies de correctifs : « abandon, oui, mais pas tout de suite, d’ici quelques années, enfin plutôt quelques décennies… » De quoi attendre quelques Tchernobyl… et produire encore des milliers de tonnes de déchets radioactifs dont personne ne sait que faire.

Même à Genève, où la situation pourrait sembler « bétonnée » en notre faveur, rien n’est simple. L’article 160C est bien inscrit dans la Constitution, mais d’aucuns freinent des quatre fers, pour ne pas dire des deux genoux… Ainsi, par exemple, suite à la réponse à la consultation fédérale dont nous vous parlions dans notre numéro 54, Genève s’est retrouvée classée par la Confédération dans les « cantons pronucléaires » ! (Voir l’article d’Anne-Cécile en pages 8-9.)

Heureusement, nous avons pu faire entendre notre/votre voix, et la Tribune de Genève a publié le gros titre suivant « ContrAtom avait raison, Robert Cramer avait tort ! », ce qui n’est pas désagréable même si M. le Conseiller d’Etat Robert Cramer a été un militant de longue date du mouvement antinucléaire. Fallait-il le laisser « dérailler » parce qu’il est des nôtres ? Sans aller jusqu’à dire « Qui aime bien, châtie bien ! », nous avons jugé, au contraire, qu’il aurait été malsain de se taire, dans l’intérêt de tous.

Le même principe s’applique dans une affaire de consommation électrique monstrueuse, qui menace de réduire à néant toute la politique de l’énergie à Genève, ne manquez pas à ce sujet notre dossier ci-contre.

Bref, la victoire contre le nucléaire, si elle est bien réelle aujourd’hui au niveau du renoncement à la construction de nouvelles centrales, n’est pas acquise tant que l’on prolonge les centrales existantes, et tant que l’on continue à gaspiller cette énergie précieuse qu’est l’électricité…Il y a encore beaucoup à faire et nous avons besoin de votre appui pour espérer le 2 à 1 !

Philippe Gobet

 
Articles de cette rubrique
  1. No 92, septembre 2008
    17 octobre 2010

  2. No 89 février 2008
    28 février 2008

  3. No 87, octobre 2007
    22 octobre 2007

  4. No 85, avril 2007
    14 octobre 2007

  5. No 84, décembre 2006
    16 octobre 2007

  6. No 83, octobre 2006
    1er octobre 2007

  7. No 83, octobre 2006
    15 octobre 2007

  8. No 82, mai 2006
    1er octobre 2007

  9. No 81, avril 2006
    1er octobre 2007

  10. No 80, décembre 2005
    1er octobre 2007

  11. No 80, décembre 2005
    16 octobre 2007

  12. No 79, octobre 2005
    1er octobre 2007

  13. No 77, avril 2005
    1er octobre 2007

  14. No 76, décembre 2004
    1er octobre 2007

  15. No 75, octobre 2004
    1er octobre 2007

  16. No 74, juin 2004
    1er octobre 2007

  17. No 73, avril 2004
    1er octobre 2007

  18. No 72, décembre 2003
    1er octobre 2007

  19. No 71, octobre 2003
    1er octobre 2007

  20. No 70, mai 2003
    1er octobre 2007

  21. No 69 avril 2003
    1er octobre 2007

  22. No 68, décembre 2002
    1er octobre 2007

  23. No 64, juin 2002
    14 octobre 2007

  24. No 63, avril 2002
    1er octobre 2007

  25. No 62, février 2002
    1er octobre 2007

  26. No 60, septembre 2001
    1er octobre 2007

  27. No 59, juin 2001
    1er octobre 2007

  28. No 57, avril 2001 - spécial OMS-AIEA
    1er octobre 2007

  29. No 55, décembre 2000
    1er octobre 2007

  30. No 54, septembre 2000
    1er octobre 2007

  31. No 52, avril 2000
    1er octobre 2007

  32. No 51, janvier 2000
    1er octobre 2007

  33. No 50, octobre 1999
    1er octobre 2007