association antinucléaire genevoise    logo
Accueil du siteJournalEdito
Dernière mise à jour :
mercredi 13 décembre 2017
Statistiques éditoriales :
437 Articles
2 Brèves
1 Site Web
3 Auteurs

Statistiques des visites :
0 aujourd'hui
578 hier
1062422 depuis le début
   
No 68, décembre 2002
Publié le lundi 1er octobre 2007

Chères amies et chers amis contrAtomistes !

En cette fin d’année, toute l’équipe du comité tient à vous remercier très chaleureusement de toutes les marques de confiance, de solidarité et d’amitié que vous accordez à Contratom. Que ce soit par votre présence aux diverses actions, par votre appui financier ou tout simplement par le temps que vous consacrez à nous lire, votre soutien nous est finalement précieux ! Durant l’année qui vient de s’écouler, votre association s’est dépensée sans compter pour mener à bien ses diverses campagnes et actions. La saga OMS/AIEA a été réactivée avec la remise de 2’500 signatures, respectivement à l’OMS et à l’ONU, demandant une nouvelle fois que l’OMS se libère des liens contre nature qui l’enchaîne à l’Agence internationale pour l’énergie atomique. A la mission de Biélorussie, c’est près d’un millier de lettres que nous avons déposées pour demander la libération de Youri Bandazhevsky. Ce dernier se trouve, hélas, toujours incarcéré et son état de santé est alarmant (lire à ce propos les pages 6 et 7).

Pour contrer la LME, nous avons sorti l’artillerie lourde, affiche format mondial, tract ravageur etc.… avec le succès que l’on connaît. Cette victoire fut d’autant plus délicieuse à savourer qu’elle se doublait du refus du canton de Nidwald d’accueillir la galerie de sondage prévue dans la montagne du Wellenberg, faisant ainsi la nique à la CEDRA-NAGRA (coopérative pour l’entreposage des déchets radioactifs) ! Forts de ces derniers succès, nous voilà donc gonflés à bloc pour affronter les défis qui sont à la porte !

En premier lieu, il nous faudra gagner les votations sur nos initiatives « Sortir du nucléaire » et « Moratoire plus ». La date du scrutin devrait être fixée pour fin mai 2003. Cette votation revêt une extrême importance pour l’avenir. Elle déterminera ou non l’amorce d’une sortie du nucléaire. A nous de convaincre nos concitoyens, à commencer par notre entourage. Chaque voix gagnée à notre cause pèsera de tout son poids dans la balance ! Parallèlement à ces votations, il faudra peut-être aussi contrer, par vois de référendum, le projet de loi honteusement pro nucléaire du Conseil fédéral intitulée LEnu (loi sur l’énergie nucléaire). Cette LEnu est actuellement encore à l’étude aux Chambres (Conseil des Etats et Conseil national) qui ont par ailleurs d’ores et déjà refusé nos deux initiatives !

Sur le plan cantonal, nous devrons nous atteler à mettre en place des stratégies appropriées afin que Genève devienne, dans un proche avenir, un canton uniquement desservi par les énergies renouvelables et veiller aussi à ce que les contrats spéciaux négociés par les SIG, de manière peu transparente, pour fidéliser les gros consommateurs, soient évidemment supprimés (lire à ce sujet l’article en pages xx de ce numéro). A propos du CERN, il nous appartiendra d’exiger du Conseil d’Etat qu’il donne suite à notre pétition - déposée en 1997 déjà - et qui demandait que soit réalisée une étude indépendante sur les différents problèmes liés à la radioactivité découlant des activités du CERN, pétition demeurée sans réponse à ce jour.

Par ailleurs, étant donné que la radioactivité n’a pas de frontière, nous appuierons sans réserve l’opposition des antinucléaires français et européens au projet de construction d’un nouveau type de réacteur européen : l’EPR (voir p. 4 et 5). Et il va sans dire que nous serons extrêmement attentifs à toute velléité du gouvernement français à vouloir réactiver Superphénix, crénom ! Avec vous donc, fidèles Contratomistes, pour la sortie du nucléaire, toujours et partout ! Et que vive Contratom !

Anne-Cécile

 
Articles de cette rubrique
  1. No 92, septembre 2008
    17 octobre 2010

  2. No 89 février 2008
    28 février 2008

  3. No 87, octobre 2007
    22 octobre 2007

  4. No 85, avril 2007
    14 octobre 2007

  5. No 84, décembre 2006
    16 octobre 2007

  6. No 83, octobre 2006
    1er octobre 2007

  7. No 83, octobre 2006
    15 octobre 2007

  8. No 82, mai 2006
    1er octobre 2007

  9. No 81, avril 2006
    1er octobre 2007

  10. No 80, décembre 2005
    1er octobre 2007

  11. No 80, décembre 2005
    16 octobre 2007

  12. No 79, octobre 2005
    1er octobre 2007

  13. No 77, avril 2005
    1er octobre 2007

  14. No 76, décembre 2004
    1er octobre 2007

  15. No 75, octobre 2004
    1er octobre 2007

  16. No 74, juin 2004
    1er octobre 2007

  17. No 73, avril 2004
    1er octobre 2007

  18. No 72, décembre 2003
    1er octobre 2007

  19. No 71, octobre 2003
    1er octobre 2007

  20. No 70, mai 2003
    1er octobre 2007

  21. No 69 avril 2003
    1er octobre 2007

  22. No 68, décembre 2002
    1er octobre 2007

  23. No 64, juin 2002
    14 octobre 2007

  24. No 63, avril 2002
    1er octobre 2007

  25. No 62, février 2002
    1er octobre 2007

  26. No 60, septembre 2001
    1er octobre 2007

  27. No 59, juin 2001
    1er octobre 2007

  28. No 57, avril 2001 - spécial OMS-AIEA
    1er octobre 2007

  29. No 55, décembre 2000
    1er octobre 2007

  30. No 54, septembre 2000
    1er octobre 2007

  31. No 52, avril 2000
    1er octobre 2007

  32. No 51, janvier 2000
    1er octobre 2007

  33. No 50, octobre 1999
    1er octobre 2007