association antinucléaire genevoise    logo
Accueil du siteActualités
Dernière mise à jour :
mercredi 11 janvier 2017
Statistiques éditoriales :
429 Articles
3 Brèves
1 Site Web
3 Auteurs

Statistiques des visites :
631 aujourd'hui
708 hier
688197 depuis le début
   
Manifestation Pentecôte 2010
Publié le jeudi 3 juin 2010

Communiqué de presse - Niedergösgen, 24 mai 2010

Le mouvement anti-nucléaire est de retour

Gösgen/Olten : 4’000 - 5’000 personnes ont manifesté aujourd’hui contre le développement des centrales nucléaires et pour l’utilisation multipliée des énergies renouvelables disponibles.

Les annonces de nouvelles centrales nucléaires en Suisse se heurtent à une résistance vigoureuse. Lundi de Pentecôte 4’000 - 5’000 personnes ont manifesté contre les projets du lobby nucléaire. Cet événement, soutenu par plusieurs personnalités, s’est déroulé de manière paisible. En ce lundi de Pentecôte, plus de 4’000 - 5’000 personnes ont manifesté pour la sortie du nucléaire, contre la construction de nouvelles centrales et pour la promotion des énergie renouvelables. Plus de 80 organisations, partis et églises de Suisse ou de l’étranger avaient appelé à la marche de Pentecôte « Sortons du nucléaire » au milieu du plateau suisse, entre Aarau et Olten. Jusqu’à deux ou trois ans en arrière, de nombreux participant-e-s s’étaient imaginé que le cauchemar nucléaire serait bientôt passé. C’est alors que les opérateurs de centrales nucléaires annoncèrent de nouvelles installations nucléaires. Par la manifestation „Sortons du nucléaire“ une vaste coalition a laissé symboliquement derrière elle l’énergie nucléaire et s’est ouverte à un avenir renouvelable. Par un temps radieux, avec banderoles et drapeaux multicolores, la foule de belle humeur s’est rendue d’Aarau et Däniken à Olten, en passant par Mülidorf près de la centrale de Gösgen. Lors des deux manifestations dix intervenant-e-s éminents de quatre pays ont exposé notamment comment de nouvelles centrales nucléaires entravent massivement le développement des énergies renouvelables et obstruent un avenir énergétique favorable au climat et à l’environnement. Leo Scherer, spécialiste du nucléaire, souligne : « Le danger réside dans le fait qu’en ce moment beaucoup de gens en Suisse croient encore que l’énergie nucléaire ne peut pas être remplacée par des technologies meilleures et inoffensives. C’est pourquoi les projets erronés des entreprises étatiques ne doivent pas être sous-estimés. La manifestation „Sortons du nucléaire“ a réussi à donner un signal clair : Nous n’acceptons pas que l’industrie nucléaire nous menace avec de nouveaux risques nucléaires. Le mouvement anti-nucléaire est de retour et peut désormais croître. »

Personnes à contacter pour informations sur le déroulement et pour des interviews :

Pour l’équipe d’organisation : Michael Tanner 079 542 52 12

Pour informations spécialisées : Christian van Singer 078 793 61 78

Chiffres sur la manifestation (en partie estimés)

1 organisation

2 lieux de départ

3 langues nationales

4 groupes de travail

5 séances du groupe de préparation complet

10 contributions aux media avant la manifestation

25 personnes dans le groupe de préparation

40 personnes dans le service d’ordre

85 organisations de soutien

8’000 – 10’000 jambes en route

20’000 visites sur Internet

35’000 francs de frais

85’000 tracts distribués

50’000 km parcourus à pied