association antinucléaire genevoise    logo
Accueil du siteJournalArticles par thèmesMalville
Dernière mise à jour :
jeudi 12 octobre 2017
Statistiques éditoriales :
436 Articles
2 Brèves
1 Site Web
3 Auteurs

Statistiques des visites :
347 aujourd'hui
1521 hier
954360 depuis le début
   
Articles par thèmes :
Malville
Articles par pays :
France
Journal par No :
No 76, décembre 2004
No 76, décembre 2004
Publié le vendredi 28 septembre 2007

Superphénix : pour quand le retour ?

Après la déconstruction des pylônes et lignes de 400 000 volts, celle des tuyauteries eau-vapeur et des 48 cheminées de 95 mètres de haut, c’est au tour de la salle des machines d’être démantelée. Pour l’heure, de cette immense halle de béton et d’acier, seuls subsistent les charpentes, les ponts roulants et les toitures. Cette déconstruction s’inscrit dans un programme plus large d’EDF qui, dans cette optique, a créé le centre d’ingénierie, déconstruction et environnement (CIDEN) installé à Villeurbanne. A noter qu’en France, 9 centrales nucléaires sont actuellement promises à la démolition et que toutes ces opérations seront supervisées par le coordinateur sécurité d’EDF dans le cadre du Plan Général de Coordination auquel souscrivent les entreprises et les sous-traitants participant à ce méga-chantier de Creys-Malville qui va durer encore une vingtaine d’années. A ce moment-là, le site ne sera plus composé que de l’atelier pour l’entreposage du combustible et des installations permettant son fonctionnement. Pour les industriels du nucléaire,ce combustible, entreposé temporairement dans l’atelier, constitue encore une réserve énergétique pour l’avenir. Selon les futurs choix énergétiques du gouvernement français, il n’est pas impossible de revoir sur le site de Creys-Malville, qui reste propriété d’EDF, une centrale nucléaire nouvelle génération.

LE PROGRES 09/11/04

 
Articles de cette rubrique
  1. No 76, décembre 2004
    28 septembre 2007

  2. No 74, juin 2004
    28 septembre 2007

  3. No 62, février 2002
    28 septembre 2007

  4. No 59, juin 2001
    28 septembre 2007

  5. No 55, décembre 2000
    28 septembre 2007

  6. No 51, janvier 2000
    28 septembre 2007

  7. No 50, octobre 1999
    28 septembre 2007